Créer un site internet

☼ Témoignages

Capturekkkkhuyrdss
 
Bonjour Michel,
J'espère que mon mail te trouvera en bonne forme.
Je voulais te remercier du fond du coeur et de mon âme pour ton massage.
Je t'avais expliqué que je voulais me réconcilier avec l'énergie masculine, et que je pensais que tu pouvais m'apporter cela, et que je pouvais me laisser aller à te faire confiance. Et bien, je dois dire "mission réussie" !!!!
Ton massage à été pour moi une réelle découverte et une Sacrée Expérience !!!
Moi qui n'avais été massée que par des femmes, qui me traitaient comme une poupée que l'on avait peur de casser, (ce qui était à l'époque le cas), j'ai découvert avec toi la force, alliée à la douceur, et la liberté, et le lâcher prise.
J'ai vraiment vécu, une très belle expérience, et mes douleurs se sont envolées.
Merci pour ton respect, merci pour ta générosité.
Merci d'avoir eu la gentillesse d'accueillir, mes confidences.
J'ai donné ta carte, à un étudiant en osthéopathie, qui est sur Lyon, Je pense qu'il viendra se faire masser.
Voilà, que l'univers t'apporte pleins de belles choses,
? Jocelyne (38550 Saint-Maurice l'Exil)
 
Merci Michel, un homme qui masse avec son coeur !
Bienveillance, respect, amour inconditionnel, disponibilité, écoute...
Je pourrais rajouter bien des mots qui ne pourraient même pas exprimer ce que j'ai pu ressentir, certaines choses se vivent et se passent de commentaire.
Chaque expérience est unique et je ne peux que vous encourager à vous faire ce cadeau et vivre cet accompagnement, votre corps et votre coeur vous diront merci.
? Claire (69100 Villeurbanne)
 
Merci Michel pour ce massage, fait dans le respect et la dignité.
Le voyage intérieur est indescriptible.
J'encourage tout le monde à vivre cette expérience unique.
De plus, j'ai découvert un homme sensible et à l'écoute.
Merci encore.
? Pascale (69130 Ecully)
 
Trois ans et demi ! Il m'aura fallu trois ans et demi, pour me présenter et m'offrir à vous - grâce à une "magnifique" carte mise sur un pêle-mêle d'une boutique bio.
J'ai tout de suite su qu'un jour nous aurions un vrai partage. Il fallait juste attendre et sentir que les choses arrivent à maturité pour se mettre en place.
Le 31 décembre dernier, c'était une évidence : j'allais m'offrir un soin entre vos mains pour commencer l'année. Comme pour mieux dire au revoir au passé et accueillir le renouveau de ma vie dans la pleine conscience et dans la lumière.
Poser des mots, déjà, c'était pas si facile. Je me sentais fébrile - comme si je pressentais l'importance de ce qui allait suivre...
... Je ne saurai vous dire, combien je vous remercie pour l'invitation à pardonner que vous m'avez transmis lors de cet échange.
Puis, est venu le moment où il a fallu que je me dénude - physiquement cette fois-ci ; que je pose mon corps tout entier sur le sol.... Oublier le mental, descendre dans le cœur, faire confiance. S'abandonner totalement dans les mains de "l'autre".
Vous étiez là, tellement beau dans votre alignement et votre Amour inconditionnel - dans une écoute et un respect profond.
Je ne pensais pas que l'on pouvait manipuler de la sorte mon corps ! J'avais l'impression d'être, tant tôt un ruban de guimauve que l'on plie et déplie dans tout les sens ; tant tôt un tube de dentifrice dont on voudrait en extraire jusqu'au dernier gramme de préparation !
Mais aussi, l'étrange sentiment d'accoucher de moi-même. Oui ! voilà, c'est exactement ça !! Nous avons, ensemble, mis au monde ma nouvelle personne.
Nous avons bataillé, surtout moi ! pour que j'accepte de m'en remettre aux mains d'un homme - moi, l'enfant outragée, souillée, blessée :  je devais faire totalement confiance à un homme.
Après la bataille du mental, il y a eu le travail sur le physique... Puis, tout doucement est venue s'installer la beauté de la lumière, de la pureté, de la pleine conscience d'être unique et vivante.
Je me souviens de notre "danse improvisée" en osmose totale. Communion de nos corps, nos âmes afin de restaurer et révéler la "belle personne" que je suis - car nous sommes tous beaux.
Je pense sincèrement, qu’il y aura dans le cours de ma vie, un avant et un après Michel Sarunac.
Pouvoir s'approprier, se ré-approprier son corps, sa vie, son âme, est une "expérience" unique.
Ce soin est arrivé après tant d'années d'errance, de conflits, d'incompréhensions...C'est la porte qui s'ouvre ...
Mais, vous avez raison Michel, c'est aussi grâce à ma pleine participation - nous devions être tous les deux "acteurs".
Accueillir ce qui vient, même douloureux, même si dévastateur - comme une petite mort salutaire. Car la lumière et votre Amour inconditionnel sont là comme dans une bulle indestructible et inviolable - comme un magnifique utérus bienveillant.
Renaître en conscience dans l'amour et la lumière !! Être accueillie, sublimée, rendue à "sa" vie : libre, pure et lumineuse ; pleine de promesses, telle une corne d'abondance, est d'un bonheur suprême - et tellement simple à vivre à la fois !! Il fallait juste lâcher-prise et être dans l'accueil pour recevoir ce cadeau inestimable !
MERCI !! Michel ! Mon frère de cœur - comme j'aime à le dire. Grâce à vous, je marche - enfin ! - ma vie. Je vous suis pleinement reconnaissante et vous souhaite de continuer à grandir dans la merveilleuse énergie qui vous entoure et vous anime.
J'espère que beaucoup d'autres personnes auront le grand bonheur de passer entre vos mains pour recevoir et pouvoir embrasser toute votre personne.
Doux abrasos.
La "petite et grande" à la fois, "Muriel d'Angers" qui vous envoie sa belle énergie retrouvée grâce à votre intervention.
Au plaisir d'un nouveau partage.
Bien à vous.
? Muriel (49000 Angers)
 
Mon ami Michel,
Quand tu enlèves ton masque,
comme tu es beau !
Mon coeur te dit merci
Et te veut du bonheur -
Tes mains savent en donner -
Vis à coeur ouvert !
? Christiane (71100 Chalon-Sur-Saône)
 
Bonjour Michel,
Je voulais te remercier depuis longtemps du chemin que je suis arrivée à retrouver , tu as beaucoup participé au fait que l'âme perdue que j'étais a au fil du temps et de travail retrouvé le goût des choses et des autres.
Nous nous sommes connus il y a 7 ans environ lors de séances de méditation, et apprentissage au toucher que tu faisais dans ton appartement.
Je n'ai pas mesuré à l'époque l'ampleur que cela prendrait dans ma vie, je continue à travailler chaque jour car suis bien consciente que je dois être à la hauteur de cet immense projet.
J'espère que tu vas bien, je te souhaite de la lumière avec un grand merci.
? Marielle (Lyon 69006)
 

P1070297
 

 

Tenir bien 3

 

Vous pouvez utiliser ce poème que j'ai écrit en avril 2020, il est libre de droit et le faire circuler à volonté ...

 

tenir bien
  attendre tout  
  espérer au cœur  
  croire en la parole  
  garder l'œil confiant  
  danser les mains offertes  
  pleurer pour les liens  
  brûler à feu tendre  
  chanter l'enfance  
  écrire en soleils  
  encore revivre  
  s'adoucir  
  s'adoucir  
s'adoucir

 

 

Pita krompirusaPain de Vie de YougosLaVie

 

Le christ aux soignantsCorps-on-a-virus

 

Never forget 3 mai 2020Autoportrait 3 Mai 2020

 

Seconde version

 

Demain tu prendras la route
Des années que t'en rêves
De bonheur.
Des années que t'en crèves
De peur.
Des années figées dans la pierre.
Des années réfugiées dans la prière.

Demain tu oublieras tes doutes,
Feras fi de ce que tu redoutes.
Demain tu laisseras mourir
Les années engluées dans de faux devoirs.
Demain tu laisseras s'enfuir
Les années enchaînées à de funestes pouvoirs.
Demain tu libéreras ton enfant
Noyé sous tes savoirs limitants
Il étouffe dans le noir
Dans la cave du désespoir.

Aujourd'hui il a pris la route
De bonne heure,
Il quitte son pays
Ce n'est qu'un au revoir
Un jour il reviendra ici
Il s'obstine à le croire.
Des centaines avec lui
Qui rêvent
De la douceur d'un ailleurs.
Des dizaines à coté de lui
Qui crèvent
De faim, de froid et de peur,
Le cœur brisé comme une pierre
Morte est la foi en leur prière.

Mais aujourd'hui il est sur la route.
Avec les siens, il a enterré ses doutes.
Son seul désir, briser les chaînes
Sa seule vérité, être libre d'être soi
Oublier les blessures et la haine.
Pour l'enfant, trouver un autre chez soi.

Demain il quittera la route
Des mois qu'il en rêve
La rage au cœur.
Des mois qu'il se relève
Avec ferveur.

Dans ses songes il voit Ève
Le paradis n'est pas perdu.
On dirait qu'elle l'enlève,
On dirait qu'il est mis à nu.
Il sait qu'il s'élève
Et ce n'est pas un rêve.

Aujourd'hui j'ai quitté la route
De bonheur.
Aujourd'hui chez moi c'est nulle part.
Aujourd'hui chez moi c'est partout,
Je n'ai plus peur
A présent
Chez moi c'est en moi.
Dans mes bras l'enfant
Est redevenu roi.

                                A.L.L

 

le Respect c'est

relever l'herbe que l'on a foulé aux pieds

s'incliner devant un vieux chêne

enchaîner ses peurs pour faire preuve de courage envers autrui

ne rien toucher tant qu'on ne vous donne pas

contempler en silence, avant de parler

rendre hommage en toute circonstance

demander, avant de penser

planter les tulipes puisqu'on les a achetées

sourire, au lieu de grogner

embellir la vie de toutes les façons

ouvrir ses volets et ses portes pour faire entrer la lumière

            et l'égaré

nuancer son ton, au lieu de le hausser

se vêtir dignement pour faire chanter ses plantes

n'oublier personne

poser un regard doux sur ce qui nous entoure

trouver la formule douce pour ne pas heurter l'autre

garder une réserve, même infime, pour ne pas blesser

vivre sa passion en tenant compte des autres

penser à l'autre tout le temps, ne pas l'oublier

faire taire son ego.

 

    Aladin